Etourvy

Actualités

Le Landion d’Etourvy.

L’instruction du dossier suit normalement son cours. Le calendrier prévisionnel établi par le SMBVA, maître d’oeuvre se décline comme suit :

– 06 Juin : intervention sur la vanne de décharge pour sa rénovation.

– Première quinzaine de Juin : dépôt du dossier de déclaration préalable auprès de l’Architecte des Bâtiments de France

– 2ème quinzaine de Juillet : demande d’autorisation de vidange, opération prévue à partir de la mi-octobre.

– Septembre : Dépôt du dossier d’autorisation conformément aux directives de la loi sur l’eau

– Octobre 2017 à Mai 2018 : ouverture des vannages pour l’opération de vidange.

– Hiver 2017-2018 : enquête publique sous l’autorité de la préfecture.

– Mai-juin 2018 : réalisation des travaux si accord de la préfecture à l’issue de l’enquête publique.

 

Eglise Saint-Georges d’Etourvy.

Le cabinet Juvenelle retenu par le conseil municipal pour réaliser l’étude diagnostique nécessaire à la rénovation de l’édifice a rendu ses conclusions. Le coût pour une rénovation complète est estimé à près de 750 000 € HT auxquels il faut ajouter les honoraires du bureau d’étude soit un total de 817 944 €. A la demande du conseil municipal, l’architecte maître d’oeuvre a défini une première tranche de travaux devant permettre de rénover les toitures, charpente et couverture, dans leur globalité (à l’exception de la nef), ainsi que les réfections du pilier de contrefort et de la voûte. Le montant de cette première tranche est évalué à 299 722 € HT soit 359 667 € TTC en intégrant les honoraires. Les aides publiques  se décomposent ainsi :

  • DETR (Etat) : 20 % soit 59 944 €
  • Conseil régional : 20 % soit 59 944 €
  • Conseil départemental : 15 % soit 44 958 €

soit un total de 55 %.

Afin de parfaire le financement d’autres pistes sont également exploitées auprès de :

  • la Sauvegarde de l’Art Français qui a déjà apporté sa contribution pour les travaux de sécurisation de l’édifice.
  • La Fondation du Patrimoine qui pourrait contribuer jusqu’à hauteur de 5 à 6  % si nous sommes capables de mobiliser par le biais d’une souscription 5 % au minimum du montant des dépenses engagées.

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.