Etourvy

L’église Saint-Georges

eglise1eglise2

Le cabinet Juvenelle retenu par le conseil municipal pour réaliser l’étude diagnostique nécessaire à la rénovation de l’édifice a rendu ses conclusions. Le coût pour une rénovation complète est estimé à près de 750 000 € HT auxquels il faut ajouter les honoraires du bureau d’étude.

A la demande du conseil municipal, l’architecte a défini une première tranche de travaux qui doivent permettre de redonner à l’édifice un aspect normal avec la suppression des étaiements. Le montant estimé de ces travaux s’élève à 270 752 € HT auxquels il faut ajouter les honoraires et les frais divers, 28 970 €, soit un total de 299 722 € HT.

Les aides envisageables se décomposent ainsi :

  • DETR (Etat) : 20 %
  • Conseil régional : 15 %
  • Conseil départemental : 8 à 13 %

soit un total maximum de 48 % d’aides publiques.

D’autres pistes peuvent être exploitées auprès de :

  • la Sauvegarde de l’Art Français qui a déjà apporté sa contribution pour les travaux de sécurisation de l’édifice.
  • La Fondation du Patrimoine qui pourraient aider à hauteur de 10 % si nous sommes capables de mobiliser par le biais d’une souscription 5 % du montant des dépenses engagées.

Lors de sa dernière réunion du 29 mai, le conseil municipal a décidé de demander au cabinet Juvenelle de définir plusieurs tranches de travaux afin de pouvoir étaler leur financement.

Rappel des démarches précédentes : En 2009, il a fallu dans l’urgence procéder à des travaux de consolidation car la voûte menaçait de s’effondrer. Cette situation a été provoquée par le mauvais état d’un pilier de contrefort dont les pierres sont gelées. Le coût de ces travaux s’est élevé à 20 080 € HT avec 14 982 € d’aides (Sauvegarde de l’Art Français) et de subventions diverses.

Un premier diagnostic a été établi par l’Institut Universitaire des Métiers du Patrimoine en relation avec le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine de l’Aube. La première préconisation de ce diagnostic indique qu’il était nécessaire d’installer un réseau d’assainissement des eaux pluviales autour de l’édifice. Ces travaux ont été réalisés durant l’été 2014 pour un coût total de 25 478 € HT.

Par la suite, le conseil municipal avait décidé de demander la protection de l’église au titre des monuments historiques pour une inscription ou un classement. Dernièrement, les services et architectes du Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine, nous ont indiqué que cette reconnaissance  au titre des MH, inscription classement, n’apporterait pas de financements supplémentaires. D’autre part cette procédure est longue, environ deux ans, et aucune démarche ne peut être entreprise durant son instruction.

Enfin avant tout projet de travaux,  le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine exige la réalisation d’une étude architecturale et historique par un intervenant spécialisé.

Le conseil municipal a donc décidé de ne pas donner suite à la demande de protection de l’édifice au titre des MH et a confié à Mme Aurélie Louis de la société Graphein la réalisation de l’étude architecturale et historique nécessaire pour un coût de 2 600 €.